Copyright © 2016 by Sangie. Photos credit: c.keip

N° MDA: GB67605   /   N° SIREN: 823055538

  • Facebook Clean
  • White Instagram Icon

C'est très jeune que Sangie découvre la danse et la peinture. Elle a joué de divers instruments et a toujours aimé dessiner. Pourquoi ? "Parce que sans le savoir cela me permettait de vivre en pleine conscience, loin du monde des adultes qui avaient l’air d’avoir beaucoup de problèmes au quotidien, et de me mettre dans une sorte de bulle dans laquelle je n’avais pas à me soucier du regard de l’autre."

À l’âge de 7 ans, elle se souvient quand elle regardait son grand-père peindre des paysages figuratifs à l’huile avec son chevalet d’extérieur. Il se plaignait souvent des autres, de la façon dont ils avaient jugé son travail, son art. Il ne supportait pas la critique et cela avait coupé court à toute envie d’exposer.

"Je sentais sa frustration et sa peine. Mais je ressentais également à quel point peindre lui faisait du bien et j’ai voulu tenter en l’imitant, en empruntant ses pinceaux."

Après avoir passé 20 ans en région parisienne, Sangie part vivre en Australie et ce qu'elle y découvre au niveau lumière, nature et technique de peinture va impacter ses choix futurs. C'est ainsi qu'elle choisit d'établir son atelier artistique à Aix-en-Provence. Elle y exploite cette fameuse lumière dans ses peintures abstraites. Après le dessin et l'huile, elle travaille l'acrylique, le fusain et l'encre. Elle aborde la peinture avec une grande ouverture et une expérimentation du geste, du mouvement, en travaillant la calligraphie et l'étirement vibratoire de la matière.

De ses cours sur l’histoire de l’art, Sangie a été le plus marquée par les artistes qui ont proposé une autre façon de voir la réalité (les fauvistes), façonnée par l’énergie du mouvement (Hans Hartung, Fabienne Verdier), le travail de la matière (Richter, Soulages) et la force des couleurs (Klein, Matisse, Rothko). Chacun à sa manière a voulu travailler une forme de réalité, d’émotion, d’énergie, en y ajoutant tout ce que les yeux ne voient pas, mais ce que le cœur ressent. Ce sont ces vibrations qui l’intéressent et qui sont à la base de ses créations.

En tant que danseuse, elle s'appuie sur ses sensations pour travailler la gestuelle et appliquer des couches colorées pour mettre en valeur les émotions et nous embarquer sur différents niveaux de réalité. Au fil des années, elle étudie inlassablement la façon dont l'abstraction et les énergies véhiculées prennent naturellement le pas sur la réalité, afin de transcender les limites du monde physique.

Les neurosciences ont permis de comprendre que le cerveau est un muscle qui peut être renforcé dans sa partie positive pour voir la vie sous un angle plus beau et ainsi mieux vivre. Sangie utilise son art dans cette approche pour diffuser des messages d'optimisme et de bienveillance.

Elle expose régulièrement en France et à l'étranger et est maintenant représentée à Londres, Los Angeles et Lisbonne. Ses tableaux font partie de collections privées dans le monde entier et ont été présentés à Miami Art Basel en décembre 2018 par Aqua Art Miami.

"Passionnée par la danse et en quête de permanence éphémère, j’explore par le geste et la peinture le mouvement du corps dans l’espace. Mes moyens d’expression gravitent autour de la peinture, l’encre sur papier grand format, le collage et la calligraphie.

 

Le corps écrit un message, il en résulte dans mon travail une calligraphie dansée qui représente ce que la parole ne peut exprimer. Il n'y a plus de pesanteur ; le ciel et la terre se partagent la toile tels le Yin & le Yang, pour un équilibre et une légèreté d’être. 

 

 Selon Léonard de Vinci « le mouvement est le principe de toute vie. »

J’ai axé ma recherche artistique pour suggérer plastiquement, le dynamisme, la vitesse, l’énergie, la gravité… Je cherche ainsi à capter cet instant en action dans l’espace, dans un équilibre parfait de formes et de couleurs. 

Mes toiles sont préparées avec des vibrations de matières et de couleurs acryliques qui reflètent les émotions ressenties lors de la chorégraphie, la légèreté de la trace gestuelle en encre et peinture vient se superposer telle un instant suspendu capté dans l’espace."   Sangie

Sangie discovered dancing and painting at a very young age. She has played various instruments and has always loved to draw. Why? "Because without knowing it, it allowed me to live in full consciousness, far from the world of adults who seemed to have a lot of problems, and to put myself in a kind of bubble where I didn't have to worry about the other person's gaze."

 

At the age of 7, she remembers watching her grandfather paint figurative landscapes in oil on his outdoor easel. He often complained about others, how they had judged his work, his art. He couldn't stand criticism and that had cut off any desire to exhibit.

"I could feel his frustration and his pain. "But I also felt how good it was for him to paint, and I wanted to try and imitate him, to borrow his brushes."

After spending 20 years in Paris, Sangie moved to Australia and what she discovered there in terms of light, nature and painting technique will impact her future choices. Thus she chose to establish her artistic studio in Aix-en-Provence. There she harnesses this famous light in her abstract paintings. After drawing and oil, she works with acrylic, charcoal and ink. She approaches painting with great openness and experimentation of gesture and movement, working on calligraphy and the vibratory stretching of material.

She leans on her modern dancer’s sensations and she applies colored layers to highlight emotions and embark us on different levels of reality. Over the years, she tirelessly studies the way in which abstraction and the energies conveyed naturally take precedence over reality, in order to transcend the limits of the physical world.

Neuroscience has made it possible to understand that the brain is a muscle that can be strengthened in its positive part to see life from a more beautiful angle and thus live better. Sangie uses her art in this approach to spread messages of optimism and caring.

Sangie extensively exhibited in France and overseas and is now represented in London, Los Angeles and Lisbon. Her paintings are included in private collections all over the world and were presented in Miami Art Basel in December 2018 by Aqua Art Miami.

"Passionate about dance and in search of ephemeral permanence, I explore through gesture and painting the movement of the body in space. My means of expression revolve around painting, ink on large format paper, collage and calligraphy.

 

The body writes a message, the result in my work is a danced calligraphy that represents what speech cannot express. There is no more gravity; the sky and the earth share the canvas like Yin & Yang, for a balance and a lightness of being. 

 

 According to Leonardo da Vinci "movement is the principle of all life. »

I have focused my artistic research to suggest plastically, dynamism, speed, energy, gravity... I try to capture this moment in action in space, in a perfect balance of shapes and colours. 

 

My canvases are prepared with vibrations of acrylic materials and colours that reflect the emotions felt during the choreography, the lightness of the gestural trace in ink and paint is superimposed like a suspended moment captured in space".   Sangie